Les élus de Terra

Forum pour joueurs nantais (Warhammer Battle, 40K, JdR)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 3 Jours Sanglants

Aller en bas 
AuteurMessage
Mauldred

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: 3 Jours Sanglants   Lun 4 Jan - 5:02

Il y a six jours, j'avais convié Lauter, Bolrag et Malk chez moi pour trois jours de batailles acharnées. J'avais envie de tester ma nouvelle armée de Guerriers du Chaos presque fraîchement (re-)peinte (presque car il reste encore pas mal de boulot), et ça faisait longtemps que je n'avais pas joué à Warhammer, ça me manquait.

Pour le coup, j'allais prendre très cher, mes réflexes de stratège s'étant quelque peu émoussés au fil des siècles que j'avais passés sans jouer.

Jour 1 : Le Vendée Cola et le Lézard Invincible.



Après une bonne rasade de Vendée Cola, la boisson des Warriors (car il faut être un guerrier du Chaos sans peur pour boire ce truc infâme au goût de médicament, ou de chewing-gum prémâché... on ne sait pas trop), nous avons ouvert les hostilités. Mon premier adversaire fut Bolrag, joueur Homme-Lézard de longue date puisqu'il a commencé à peu près en même temps que moi, il y a 12 ou 13 ans de cela. Lauter et ses Impériaux affrontèrent alors Malk et ses Elfes Noirs. Nous avons décidé de jouer cette première partie à 3000points. Les personnages de son armée comprenaient deux Slanns et un prêtre Skink en ce qui concerne la magie, autant dire qu'avec mes deux pauvres sorciers de Tzeentch de niveau 2 j'ai vainement essayé de dissiper la pluie de sorts qui m'est tombée dessus tour après tour, sans arriver à en lancer un seul sauf ceux que mon adversaire laissait passer avec dédain ou ceux qui par miracle avait bénéficié d'un pouvoir irrésistible (et Malal sait que c'est rare quand ça m'arrive).


Bolrag déploie ses troupes pendant que Lauter admire sa puissance magique.

Dogma est venu nous rendre visite au milieu de l'après-midi. Comme c'est aussi un joueur chaotique il a pu me donner quelques conseils tactiques malheureusement ça n'a pas suffit à contrebalancer ma malmoule légendaire aux dés.

Le début de la partie avait pourtant très bien commencé pour moi, j'avais définitivement enfoncé le flanc gauche des Hommes-Lézards avec mes chevaliers de Cui et mon Char. Le centre tenait bon et mon flanc gauche avait tout ce qu'il fallait pour retenir les kroxigors. Mes cavaliers maraudeurs venaient de faire fuir les téradons hors de la table. Des skinks avaient pris position dans la maison, mais leurs tirs n'inquiétaient pas trop les chevaliers de Khorne et leur sauvegarde à 1+. En revanche mes Déchus et les deux Enfants du Chaos ont été transformés au bout de deux tours en pelotes d'épingles, mais c'était leur rôle après tout.



Alors que s'est-il passé au troisième tour ? Là j'avoue avoir été sidéré par la façon soudaine et violente dont les choses ont mal tourné pour le Chaos. Les nuées de la jungle ont chargé le Char, qui fut bloqué pendant trois tours par ces vilaines petites bêtes et qui réussirent même à lui infliger deux blessures. Les chevaliers de Tzeentch ont chargé les saurus, mais un syndrôme de l'arme ensorcelée en mousse les a subitement frappés et ils ont fui... de 5 ps, avant d'être rattrapés facilement par les sveltes et véloces saurus.

Mon flanc droit venait d'être anéanti. Sur mon flanc gauche, il ne restait plus rien pour empêcher les kroxigors d'avancer, mais j'avais encore deux tours avant qu'ils n'arrivent, en effet il restait encore un point de vie à Jean-Kévin, l'unique Enfant du Chaos ayant survécu à la tempête de flèches empoisonnées. Il ne survécu en revanche pas au tir de contre-charge lorsqu'il tenta d'atteindre les kroxigors au travers des skinks qui les protégeaient.

Mon centre se débrouillait un peu mieux. Mes chevaliers de Khorne avaient chargé les saurus et tinrent bon jusqu'à les faire finalement fuir mais sans les rattraper. Le champion de l'unité avait été tué par le Kuraq, mais j'avais Valkia pour les aider, et les saurus avaient subit un nombre important de pertes. Cependant leur Flegme leur permit de se rallier devant le premier Slann qui commandait ses troupes depuis la colline. Mes guerriers du Chaos accompagnés par Mauldred défoncèrent littéralement les skinks et les kroxigors qui se cachaient lâchement derrière et virent charger l'unité de gardes des temples accompagnant le deuxième Slann. Ils furent rejoints par les maraudeurs qui durent se contenter de charger en coin.

Les deux derniers tours virent un combat épique s'engager au centre de la table, avec Mauldred, Valkia et les guerriers du Chaos contre le Slann tout seul (les gardes des temples avaient été réduits à néant par Mauldred et ses guerriers). Les maraudeurs ne firent rien de plus qu'ajouter leur bonus de rang, jusqu'à ce que les kroxigors arrivent et les chargent de dos après avoir contourné la maison. Alors que Mauldred éventrait violemment le champion des gardes des temples pour venger le champion des guerriers du Chaos, Valkia était obligée de déclarer un défi au Slann et c'est ce qu'elle fit. Elle lui fit perdre deux points de vie avant que la partie s'arrête, et après décompte des points ce fut une victoire mineure pour mon adversaire.



En effet pendant que le combat de la morre faisait rage au centre de la table, les Khorneux avaient été finalement vaincus par les saurus qu'ils poursuivaient, et le Char avait été détruit par le Slann sur sa colline, qui était équipé d'un objet le rendant éthéré (donc le Char ne pouvait pas lui faire de mal). Au final, les hommes-lézards avaient détruit un peu plus de points que je ne leur en avais tué, et ils occupaient deux quarts de table de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.free.fr/hall/Dangorn.htm
Mauldred

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: 3 Jours Sanglants   Lun 4 Jan - 5:02

Jour 2 : Tout pouvoir exige des sacrifices

Le lendemain, moi et Lauter avons joué une Capture à 2000 points, tandis que Malk et Bolrag jouaient une Rencontre. Oui, pour l'occasion nous avions ressorti les vieux scenarii de la V6. santa

L'objectif de la Capture était un fortin impérial entouré de ruines. Nous nous sommes déployés ainsi :



Ma liste était la suivante.

L'artillerie impériale a été peu efficace durant cette partie, à mon grand soulagement. En revanche les arquebusiers ont fait des ravages, les tireurs d'élite tuant mes sorciers point de vie après point de vie, et les arquebuses normales ont tué tous mes maraudeurs et un enfant du Chaos après avoir eu raison de mes chiens.

Les pistoliers sur mon flanc gauche m'ont bien embêté en se cachant parmi les maisons, sans compter l'unité d'arquebusiers qui avaient carrément pris place dans l'une d'elles. J'ai envoyé mes cavaliers maraudeurs se charger d'eux, mais deux d'entre eux ont mordu la poussière sous le feu nourri. Ils ont tenu bon malgré tout et les trois cavaliers restants lancèrent chacun une hache de lancer : 3 morts chez les pistoliers. Ces derniers fuirent mais se rallièrent au tour suivant pour continuer de me harceler, et ils flinguèrent mes trois cavaliers maraudeurs survivants.

Mon Batman de Nurgle (Elgrun Nurghyran) n'a pas réussi une seule fois à lancer son Destrier d'Ombre procuré par son Livre des Secrets contrairement à ce que j'avais escompté. Il m'a seulement servi à finir les pistoliers.

Lucien l'enfant du Chaos avait avancé parmi les ruines, et se fit charger par le détachement de miliciens de l'unité de lanciers qui réussirent leur test de Peur. Aucune blessure ne fut infligée. Lucien perdit le combat, mais il était indémoralisable. Les chevaliers de la Reiksguard vinrent au secours de leurs camarades, décidés à en finir rapidement avec ce monstre, mais ils ne réussirent à infliger que deux blessures à Lucien, il lui restait donc un point de vie. J'en profitai pour envoyer mes déchus sur le flanc des chevaliers. Sans surprise, Lucien fut tué, mais mes déchus massacrèrent les chevaliers en bonne et dûe forme. Je n'avais jusque là pas encore eu l'occasion de tester la force de frappe des Déchus puisqu'ils se faisaient canarder avant d'arriver au close, mais là j'ai pu constater qu'en effet un Déchu au corps-à-corps, ça meule. Finalement les derniers Déchus se firent tuer par les pistoliers avant que je n'envoie Batman les punir.

Les chevaliers de Tzeentch finirent par arriver au corps-à-corps, après un long trajet sans marche forcée (foutus pistoliers), et je parvins sans grande difficulté à massacrer l'unité de lanciers de Lauter. Le problème c'est qu'en rattrapant les lanciers, j'avais exposé le flanc des mes chevaliers au long canon impérial, qui fit un beau tir en enfilade et ne laissa aucun survivant.

Il ne me restait plus que Mauldred (qui avait sagement quitté son unité pour éviter de subir le même sort qu'elle) et mes chevaliers de Khorne qui avaient déjà perdu deux des leurs à cause des arquebuses impériales. Je fis entrer mes chevaliers de Khorne dans les ruines et au dernier tour Mauldred rentra dans l'unité. Lauter avait un peu oublié l'objectif et s'attendait sûrement à ce que je le charge depuis les ruines. Il avait placé ses hallebardiers accompagnés de son prêtre-guerrier de façon à recevoir cette charge, et lança sa prière pour rendre l'unité indémoralisable.

Mais c'était le dernier tour, les dés nous avaient indiqués que la partie était finie à la fin du 6ème, et je n'ai pas chargé les troupes de Lauter. Je me suis contenté de rester bien à l'abri des ruines et le plus proche possible de l'objectif. Le tireur d'élite des arquebusiers planqués dans la maison m'occit un chevalier de Khorne de plus et la Frénésie m'évita une fois de plus un test de Panique (relançable dans le pire des cas).

C'est ainsi que je remportai la victoire avec seulement trois figurines sur la table contre l'armée de Lauter dont il restait plus de la moitié intacte. Je mis les survivants de mon armée au sommet du fort pour narguer les hallebardiers de Lauter, et c'est qu'on voit sur la photo ci-dessous, mais en vérité le fort était un terrain infranchissable, mon unité était en fait derrière le fort, dans les ruines autour que l'on aperçoit au premier plan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.free.fr/hall/Dangorn.htm
Mauldred

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: 3 Jours Sanglants   Lun 4 Jan - 5:03

Jour 2 et demi : Où j'ai offert une victoire facile à mon adversaire parce que je suis sympa

Je ne sais même pas si c'est la peine de raconter cette troisième partie que j'ai joué juste après ma "victoire" contre Lauter tellement elle ne présente aucun intérêt tactique. Je n'ai fait que de la merde, je ne sais pas où j'avais la tête, et je ne me suis réveillé qu'au 3ème tour, une fois que mon armée était condamnée. Peut-être un contre-coup du Vendée Cola qui ravageait mes intestins en cette fin de soirée, mélangé aux bières, au vin rouge et au coca normal que j'avais bu dans la journée pour essayer de rincer mon tube digestif.

Enfin je vais quand même vous la relater, premièrement parce que j'aime "rire de ma propre déconfiture" comme le dit si bien le Baron bis, et deuxièmement parce que si je ne le fais pas vous serez peut-être frustrés de ne pas pouvoir connaître l'hilarité à votre tour. Laughing

Le scénario que Malk et moi avions choisi pour cet affrontement était une Attaque de Flanc à 2100 points. Ma liste était à peu près la même que celle à 2000 mais j'avais remplacé mon deuxième sorcier de Tzeentch par un sorcier niveau 1 de Slaanesh à pied, et j'avais mis des guerriers du Chaos à la place des 10 maraudeurs avec fléaux. Malk déploya donc les deux tiers de ses elfes en collants noirs et violets, laissant le dernier tiers en réserve comme le stipulait la règle du scénario, et notant secrètement sur un bout de papier le côté de table d'où surgiraient les renforts. Quant à moi, je choisis de défendre davantage un flanc que l'autre, le flanc droit, ne laissant que des troupes rapides sur mon flanc gauche, dans l'espoir de faire un Flanc Refusé.



Pendant ce temps-là, à Vera Cruz sur l'autre table, Lauter et Bolrag jouaient une Arrière-Garde. Les troupes de Lauter devaient empêcher le plus longtemps possible les sacs à mains de Bolrag (jusqu'ici invaincus) de traverser une rivière et ainsi permettre au reste de l'armée de Carroburg de battre en retraite.

Bolrag fut une encore une fois vainqueur. C'était juste pour l'anecdote.

Revenons à nos hommes-bêtes... je veux dire à nos moutons : tout se passait très bien pour moi pendant cette phase de déploiement puisque je me retrouvai avec au moins deux fois plus d'unités que Malk (sans surprise c'est lui qui gagna le droit de jouer en premier) et j'avais bon espoir de l'écraser avant l'arriver de ses renforts. Jusqu'à ce qu'il me dévoile la présence d'ombres dans les maisons sur mon flanc gauche et d'un assassin caché dans les ruines juste derrière mes troupes.

Cet assassin fut horriblement gênant car il m'empêcha de manœuvrer en interdisant mes marches forcées, et il lançait dans mon dos des shurikens empoisonnés de force 6 avec sa CT de 7. Autant dire qu'il me tuait trois figurines par tour.

Et là j'ai fait Ze erreur tactique of ze dead qui m'a coûté la victoire.

J'aurai pu dès mon premier tour essayer de buter cet horripilant assassin avec ma magie, en plus j'avais chopé le sort idéal pour ça avec mon sorcier de Slaanesh : Frénésie Hystérique. Je pouvais le rendre Frénétique (et donc le forcer à charger mes guerriers du Chaos de dos ce qui aurait fait mal à mes guerriers mais aurait au moins eu le mérite de l'empêcher de tirer ses énervants shurikens sur mes chevaliers) et lui faire subir en même temps 1D6 touches de Force 3 par tour de joueur, ce qui aurait eu raison de lui presque à coup sûr car il ne portait pas d'armure.

Mais non, je ne le fis pas. Au lieu de cela, je choisis de lancer ce sort sur les Chevaliers sur Sang-Froid qui s'étaient approchés de mes Chevaliers Tzeentchi. Pourquoi ai-je fait cela ? Je n'en sais rien. Peut-être espérais-je que les sangs-froids étaient trop loins et feraient une charge ratée, peut-être avais-je oublié qu'ils portaient tous une armure lourde et un bouclier et étaient montés sur des créatures à peau écailleuse leur donnant au total une save à 2+ ? Impossible à déterminer. Si j'avais été un peu plus concentré sur la partie à ce moment-là c'est évident que j'aurai vu mon erreur, mais que voulez-vous, c'est ainsi, et quand on lance les dés il est déjà trop tard pour revenir en arrière.

Du coup le tour d'après, les Chevaliers sur Sang-Froid accompagnés de la grande sorcière sur sang-froid de niveau 4 - qui causa des ravages dans mes rangs avec sa magie noire übercheatée (le sort de base "puissance des ténèbres" des sorcières EN est over abusé (4+ pour lancer) car il ajoute 1D3 dés de pouvoir à la réserve de son lanceur, ce qui leur permet de lancer des sorts extrêmement méchants comme si elles étaient de niveau 5 ou 6) - chargèrent mes chevaliers de Cui, aidés par la Frénésie, et les explosèrent littéralement au close, les faisant fuir ainsi que mon sorcier de Tzeentch qui les accompagnait et les rattrapant sans effort (ma malmoule sur les jets de fuite a été catastrophique durant ces trois jours).

La suite pathétique de la partie n'est qu'une conséquence de cette erreur tactique monumentale, je vais donc vous la résumer de la façon la plus concise possible.

Essayant vainement de rattraper le coup, je déplaçai mon char de façon à menacer le dos des Sangs-Froids. Le reste de mon armée se déplaça difficilement vers le centre de la table où s'avançait l'unité de lanciers elfes noirs menés par la sorcière de niveau 2 à pied. Mes chiens se ruèrent vers les Cavaliers Noirs sans grand espoir de leur faire grand-mal, mes Chevaliers de Khorne derrière eux ainsi que mes maraudeurs. Mes deux enfants du Chaos tentèrent d'aller en direction de l'assassin, mais je savais qu'il n'aurait aucun mal à les éviter. La malmoule me poursuivait toujours puisque je n'obtint que 3 et 4ps pour la distance parcourue par les Enfants, et ils avaient encore presque une réglette rouge (18ps) à parcourir. Je fis donc effectuer une roue à mes déchus pour aller leur prêter main forte. Ma phase de magie fut infructueuse.

L'assassin avait exterminé mes cavaliers maraudeurs au tour précédent, il commença à entamer mes chevaliers de Khorne. L'unité de chevaliers sur Sang-Froids accompagnés de la sorcière tentèrent de se retourner pour faire face au char, mais les Sangs-Froids ratèrent leur test de stupidité. Enfin la chance me souriait à nouveau. Quelques sorts lancés par la deuxième sorcière me firent perdre encore quelques figurines par-ci par-là.

Avec un sourire sadique, je fis charger mon Char du Chaos dans le dos des Sangs-Froid. Il suffisait que j'inflige suffisamment de dégâts et je pouvais les faire fuir hors de la table. Et même si je n'en infligeais pas assez ou qu'ils réussissaient leur test de moral, ça n'était pas grave, j'avais toutes les chances de tenir ce qui aurait laissé le temps à mes guerriers d'arriver pour les achever.

Mais là peut-être vous devinez ce qui s'est passé, car vous commencez à connaître ma chance légendaire... Mon impact provoqua seulement deux touches (sur 1D6+1) qui ne blessèrent pas, et la seule blessure infligée par le reste du Char fut sauvegardée. Je perdis le combat de 1, malgré ma charge de dos... et malgré mon Cd de 8 je fuis... de 4ps (sur 3D6 !). Mon char fut également rattrapé et économisa aux chevaliers sur Sangs-Froids une fastidieuse manœuvre de retournement.

La socière elfe noire à pied rata le lancement de son sort de blast, et là je me rappelai soudain que j'avais mis la Langue Noire à mon sorcier de Slaanesh : si je l'utilisais, je pouvais transformer pour Malk un lancement de sort raté en fiasco, et je perdais un point de vie en retour. Ce que je fis. Ma malmoule s'étendit temporairement à mon adversaire qui fit un double 1 sur son jet de fiasco : bye bye la sorcière ! Elle fut aspirée dans le Warp et l'ouverture du vortex provoqua des blessures dans son unité.


Glob glob !

Au centre, mes chiens furent percés des carreaux d'arbalètes à répétition des Cavaliers Noirs, et mes maraudeurs effectuèrent une charge ratée en leur direction. Mes chevaliers de Khorne menés par Mauldred, mon seigneur du Chaos, engagèrent les lanciers. L'Œil des Dieux obligeait Mauldred et apparemment aussi mon champion chevalier khorneux (bizarre car si on lit le livre d'armée ça n'est pas du tout le cas mais c'est pourtant stipulé dans un Q&R) à lancer un défi quand ils le pouvaient. Le champion des lanciers releva le défi de mon champion khorneux, mais aucun ne réussit à infliger de dommage à l'autre. Je gagnai finalement le combat et rattrapai les elfes noirs qui fuyaient en pleurant et en appelant leurs mères.

A ce moment-là arrivèrent les renforts elfes noirs sur le côté gauche de la table : une hydre, la garde noire et une autre sorcière, qui vinrent prêter main-forte aux ombres pour régler leur compte à mes troupes restées en arrière.

Les Cavaliers Noirs chargèrent mes maraudeurs, pensant les achever, mais ils tinrent bon et gagnèrent même le combat, les faisant fuir et les rattrapant. Les Chevaliers sur Sang-Froid étaient revenus vers le centre de la table et chargèrent mes maraudeurs.

Mon sorcier réussit enfin à lancer Frénésie Hystérique sur l'Assassin avec un pouvoir irrésistible, l'assassin se prit 6 touches de force 3 et fut tué. En effet j'aurais dû le faire dès le début ça m'aurait épargné bien des souffrances.
Mes guerriers furent massacrés par l'Hydre, mes déchus furent lapidés par les ombres, les deux enfants du Chaos avancèrent encore de 3 et 4ps sans but précis. Mon champion chevalier de Khorne fut tué par le champion des chevaliers sur Sang-Froid à qui il avait déclaré un défi, la sorcière avait refusé le défi lancé par mon général. Mon unité de chevaliers de Khorne menés par Mauldred fut finalement mis en déroute. Et ce fut la fin de la partie.

On n'a même pas compté les points tellement il était évident que c'était un massacre en faveur des Elfes Noirs Laughing


Dernière édition par Mauldred le Mar 5 Jan - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.free.fr/hall/Dangorn.htm
Mauldred

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: 3 Jours Sanglants   Lun 4 Jan - 5:03

Jour 3 et dernier : La bataille finale de la morre

A posteriori, j'avais sans doute fait un mauvais calcul en m'alliant avec l'armée Elfe Noire de Malk. Déjà parce que bien qu'elfe, il n'avait pas tant de tir que ça (pas de baliste, seulement une unité d'arbalétriers, cinq cavaliers noirs et cinq ombres), tandis qu'en face il y avait des razordons, des skinks à foison, des arquebusiers et des arbalétriers impériaux à gogo ainsi que des canons et une batterie tonnerre de feu, et ensuite parce que bien qu'excellent stratège, il était presque aussi malmouleux que moi.

Notre déploiement :


On a fini par une bonne vieille bataille rangée avec 6000 points dans chaque camp. Un seul général par camp, une seule grande bannière également, et les restrictions pour 6000 points. Notre général était Malékith sur son Char à Sangs-Froids, comme autres seigneurs nous avions une grande sorcière elfe noire de niveau 4 sur dragon (nous n'avions pas mis Morathi car nous n'avions pas de figurine pour représenter Sulephet son pégase noir), Mauldred mon seigneur du Chaos sur destrier du Chaos caparaçonné et Valkia la Sanglante. En face Bolrag et Lauter avaient mis Karl Franz sur Griffe Mortelle (représenté par Louen V5 sur son hippogriffe) et Mazdamundi, accompagnés d'un comte électeur et d'un autre Slann.

De mon côté j'avais converti mon Char du Chaos en Autel de Guerre du Chaos, pour donner la règle Œil des Dieux à tous les champions de mes unités, et pour pouvoir faire faire un jet sur le tableau de l'Œil des Dieux à une unité amie par tour (j'ai ainsi fait gagner un point de sauvegarde à mes maraudeurs, une résistance magique à la Garde Noire et mes guerriers de Nurgle accompagnés par Festus la Sangsue ont pu provoquer la Terreur. Nous avons arrêté la partie à la fin du tour 3 car on était crevés (3 jours de batailles acharnées c'est du sport, même si on ne fait que rester debout ou parfois assis autour d'une table à pousser du plastique et des bouts de métal et à boire des bières ou des trucs immondes comme du Vendée Cola) et que Bolrag devait s'en aller.

Donc après un déploiement qui a duré une bonne demi-heure et après avoir mangé, on a eu l'agréable visite de Dogma et de Gurneth (pour l'anecdote, ma mère n'était pas au courant et m'a demandé "qui c'est les deux qui viennent d'arriver ?", je lui ai répondu "c'est Thomas et Gurneth*", elle a compris "c'est Thomas et Burnette" ce qui nous a valut à tous un bon quart d'heure de fou rire Laughing).



Après avoir admiré le géant mutant de Gurneth avec sa Vache Qui Rit pendue à la ceinture (désolé je n'ai pas pensé à prendre une photo), nous avons ouvert les hostilités (il devait être 16h, quelque chose comme ça, il faut dire qu'on était passés à table à 15h). On a joué jusqu'à environ 20h et nous n'avons eu le temps que de faire 3 tours, donc il n'y a pas grand-chose à raconter, si ce n'est que la sorcière niv4 sur dragon s'est faite dégommer par des skinks en maraude, que Louen a massacré les chevaliers de Tzeentch et Mauldred avant de se faire exploser par Malékith à pied (son char avait été détruit par un boulet de canon), nos troupes à moi et Malk ont beaucoup souffert de la magie adverse après ça, sans parler des tirs ennemis qui nous enlevaient des combattants par pleines poignées à chaque tour. En bref on s'est pris une bonne raclée.

*mais apparemment j'ai mal prononcé car selon Gurneth ça se dit "Gueurness" ou [ɡə:neθ]", à l'anglaise. C'est vrai que le jeu et les livres d'armée ont été écrit par des anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.free.fr/hall/Dangorn.htm
arti

avatar

Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Nantes, et Rezé de temps en temps
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: 3 Jours Sanglants   Lun 4 Jan - 19:19

Mauldred a écrit:
Du coup le tour d'après, les Chevaliers sur Sang-Froid accompagnés de
la sorcière sur sang-froid de niveau 2 - qui causa des ravages dans mes
rangs avec sa magie noire übercheatée

C'était une sorcière de niveau 4 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cuire-latex-et-co.skyrock.com/1.html
Mauldred

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: 3 Jours Sanglants   Mar 5 Jan - 1:04

Pardon, en effet. Je me disais bien que tu avais un seigneur quelque part.
En plus ça explique pourquoi sa magie était bien plus méchante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.free.fr/hall/Dangorn.htm
Simon Templar
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 30
Localisation : Rezé
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: 3 Jours Sanglants   Mer 27 Jan - 3:21

Ouah ! ça a eu l'air d'être épique, ça me donne envie de ressortir mes ratons tout ça, surtout avec le nouveau livre d'armée. Enfin maintenant je vais avoir du mal à dépasser les 2000 point avec la baisse des cout des fig...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3 Jours Sanglants   

Revenir en haut Aller en bas
 
3 Jours Sanglants
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élus de Terra :: Warhammer 40K :: Rapports de bataille/tactica.-
Sauter vers: