Les élus de Terra

Forum pour joueurs nantais (Warhammer Battle, 40K, JdR)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dix ans

Aller en bas 
AuteurMessage
arti

avatar

Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Nantes, et Rezé de temps en temps
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Dix ans   Dim 4 Oct - 18:33

Bonjour,
si le MJ est d'accord, je propose à tous les Joueurs dont la vie est suffisamment publique d'écrire ici ce qu'ils ont fait pendant ces dix ans où on ne s'est pas croisé. Du moins, juste ce qu'ils estiment que les autres peuvent savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cuire-latex-et-co.skyrock.com/1.html
Mauldred

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Dix ans   Sam 10 Oct - 20:14

A 79 ans, le Navigator Kalister paraissait aussi jeune et presque en meilleure forme qu'à 69, du fait de ses nombreux implants de jouvence et aussi légèrement plus massif en raison du processus de maturation des Navigateurs. Aussi jeune, mais moins humain. Ses doigts étaient maintenant reliés par une membrane jusqu'à l'articulation de la première phalange, et des branchies s'étaient ouvertes entre ses côtes - bien qu'il ne puisse pas encore respirer avec. Sa peau nacrée était encore plus décolorée et translucide qu'avant, ses veines se voyaient par transparence. Son troisième œil était désormais complètement dur comme une bille de verre, entièrement noir à l'exception d'une pupille, aux couleurs étranges et changeantes, qui n'étaient autres que les reflets des lueurs maléfiques du Warp sur sa rétine.



Pour le cacher aux yeux des profanes, il avait troqué son vieux bandeau contre un bandana, bien plus seyant selon les critères de la mode du moment. Ce dernier était noir avec des têtes de mort blanches dessinées dessus, genre "pirate de l'espace". Oui, Dédé était resté également assez coquet.

Outre cela, c'était désormais la seule excentricité vestimentaire qu'il pouvait se permettre la plupart du temps : en tant que père de la maison, son uniforme était composé d'une combinaison par-dessus laquelle il portait un long manteau de cuir noir à col en fourrure - également noire. Durant les dix dernières années, il n'avait que très peu foulé de sols planétaires, restant la plupart du temps en orbite à bord du vaisseau qu'il avait guidé dans le Warp.

Peu après la destruction du Space Hulk il y a dix ans, lorsqu'il avait aidé l'équipe de l'inquisiteur Darkwaters à sauver l'épée sainte Immaculée Justice et le corps de l'inquisitrice disparue, il avait été convoqué sur Luna par sa famille.
La Navis Nobilite l'avait félicité et lui avait remis un magnifique bâton-sextant, signe de son rang, avec les honneurs. Mais Démacleute ne l'emportait jamais lorsqu'il descendait sur une planète, il ne s'en servait qu'à bord des vaisseaux, où il avait son utilité pour montrer son statut et son autorité.
On lui avait également présenté une jeune Navigatrice de 38 ans, Lizebeth de la maison Magellus, des cousins éloignés. Le Paternova devait penser qu'il était temps pour Démacleute d'assurer l'avenir de la lignée Kalister, mais Lizebeth ne l'entendait pas de cette oreille. Elle n'avait manifesté pour lui que dédain et dégoût.

Toujours sur Luna, ses parents l'avaient informé que la maison Kalister avait passé un accord avec un Rogue Trader. Il servirait aurait désormais sous sa responsabilité un groupe de Navigateurs plus jeunes, à l'instar du groupe dont il faisait partie lorsqu'il n'était que jeune cousin de la maison. En effet les gros vaisseaux des Rogue Traders, tout comme ceux de la Flotte, emportent à leur bord tout un chœur de Navigateurs, au cas où l'un ou plusieurs de ses membres soient tués ou perdent la raison.

Cela faisait donc dix ans qu'il servait ce Rogue Trader aux confins de la galaxie. Il avait connu des batailles spatiales contre des pirates eldars, vu depuis l'espace des centaines de mondes, dont certains plutôt étranges, trouvé d'anciennes routes stables dans l'Immaterium et évité plus d'une fois que son vaisseau soit désintégré par des remous d'énergie négative. Il s'était également acheté une nouvelle Toyotus, un Land Cruisus break à 4 unités antigrav motrices et s'était fait greffé des augmentiques dans les doigts pour mieux piloter.

Pendant ces dix années il avait laissé son commlink activé, mais Darkwaters ne l'avait pas contacté par ce moyen, ni par message astropathique. Il avait toujours sa rosette inquisitoriale cachée quelque part dans ses affaires, là où il était sûr que son employeur ne pourrait pas la trouver.

Les contacts de Dédé :


- Kentaurus Fern, Rogue Trader capitaine de l'Orion's Arrow. Un vétéran endurci du commerce intersidéral, à la barbe grisonnante et aux larges épaules, à la fois un excellent diplomate et guerrier. L'Orion's Arrow est à son image, un vaisseau énorme, robuste, rustique, datant des premières heures de la piraterie galactique, portant les cicatrices de centaines de batailles dans l'espace, mais toujours redoutable et bien entretenu. Ses armes sont du dernier cri, incorporant même quelques éléments de technologie xenos (escamotables ou camouflés pour ne pas éveiller les soupçons de l'Ordo Xenos dans l'espace impérial). Il comprend aussi une baie pour embarquer des navettes et des chasseurs de petite taille, et des nodes auxquels sont arrimées deux frégates d'escorte, l'Intransigent et l'Executor.


- Kor'el Has'ion, capitaine tau de la Caste de l'Air, seigneur de la station orbitale En'taro Adu'n en bordure de l'Empire Tau, dans le système de Kau Lantha (appelé Ai'ur par les Tau). Le Rogue Trader qui emploie Dédé vient souvent à En'taro Adu'n faire quelques affaires avec les marchands taus, achetant leurs armes technologiquement avancées contre divers services - qui sont souvent liés au fait que le Rogue Trader possède un vaisseau capable de se translater dans le Warp, les Taus ne connaissant pas encore ce moyen de voyager. Has'ion a déjà essayé de percer les secrets de la technologie du réacteur Warp de l'Orion's Arrow, mais ses espions ont été démasqués par Kentaurus Fern et ses acolytes dont Démacleute. Le capitaine tau a bien sûr feint l'ignorance et a promis à Fern qu'il était toujours le bienvenu à En'taro. Démacleute a tout de même noté durant leur séjour qu'ils n'avaient pas accès à toutes les parties de la station. Cependant Has'ion reste un contact de choix et peut se révéler un bon allié pourvu qu'on ne lui fasse pas "perdre la face", auquel cas il pourrait bien subitement devenir un ennemi dangereux.


- Mirfa Landstadt, maîtresse-astropathe de l'Orion's Arrow. Cette vieille aveugle sait que Dédé est un acolyte de Darkwaters, car elle a un jour par hasard intercepté ses pensées. Mais pour une raison inconnue (peut-être par peur de représailles de l'Inquisition ou par bienveillance envers le Navigateur) elle en a gardé le secret et c'est même grâce à elle et à ses talents psychiques que personne n'a encore trouvé la rosette inquisitoriale de Démacleute, qu'il a naïvement caché sous son lit en pensant que nul n'aurait l'idée de fouiller sa cabine (alors que cela est déjà arrivé moult fois sans qu'il le sache).

Démacleute sait qu'elle sait, et lui est reconnaissant de n'avoir rien révélé à Fern. Cependant il a maintenant une dette envers elle, qu'elle saurait lui rappeler à l'occasion si Dédé venait à avoir besoin de son aide.


Dernière édition par Mauldred le Lun 12 Oct - 0:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reikland.free.fr/hall/Dangorn.htm
arti

avatar

Nombre de messages : 139
Age : 30
Localisation : Nantes, et Rezé de temps en temps
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Dix ans   Dim 11 Oct - 21:22

Pendant ces dix ans, Joseph Trostus, loin de se cacher dans l'ombre et de se fondre dans la foule, a fait beaucoup parler de lui, dans tout le secteur Calixis, notamment par la publication de son œuvre phare : "pairs et maîtres".

Il y explique que chaque homme est doté d'une puissance d'agir, qu'il nomme conatus, différente selon chaque être. Certains sont naturellement destinés à commander, d'autres à travailler, et d'autres à prier. C'est de cette nature que naisse les désirs, le bonheur individuel, et la capacité à agir. Ce n'est qu'en respectant son conatus qu'un être peut exprimer toute sa puissance et rester dans le droit chemin. Lorsqu'il étudie les sociétés xenos pour démontrer que l'Humanité a seule le droit à l'hégémonie universelle, il prend l'exemple des orks.Tous les orks possèdent le même conatus : combattre. Ce désir est facile à réaliser, et tous les orks vivent heureux, dès lors c'est toute leur société qui est puissante. Mais les orks ne sont que des animaux dont le conatus est primaire et simpliste, tandis ceux de l'humanité s'exprime dans toute leur complexité. Le bon fonctionnement de la société dépend donc de la place qu'occupe chaque individu, car elle garantit les condition de sa pleine expression. Le bonheur individuel et la puissance de l'humanité dépendent donc de l'organisation administrative qui place chaque être humain selon des critères fiables. En laissant à chaque individu la pleine liberté de ses actes, on met donc en péril la réalisation de ce projet. Heureusement, en limitant l'accès au pouvoir et à la connaissance, l'Impérium a permis de conserver la place de l'Humanité. Il est pourtant possible d'aller plus loin, et de suivre le chemin de l'Empereur en permettant à tous de trouver sa place plutôt qu'errer dans les bas-fonds des mondes ruches. Mais pour cela, il faudrait que les organisations de l'Imperium accepte de descendre jusqu'aux individus et cessent de ne se préoccuper que des masses aveugles, car c'est en laissant des graines se planter qu'on accouche des arbres de l'hérésie.

Ce livre, évidemment destiné à une élite intellectuelle, a fait grand bruit dans tout le secteur, au point que plusieurs voix se sont élevées pour demander qu'il soit jugé hérétique et que Joseph Trostus soit définitivement excommunié. C'est surtout parmi la noblesse et l'administratum, que Joseph critique férocement, que ces voix se sont faites entendre, mais jusque là aucune mesure d'une telle ampleur n'a été prononcée. Il faut dire aussi que, bien qu'ils ne soient pas au goût de tous, ses théories sont bien tombées dans l'oreille de certains puissants qui lui ont témoigné de leur sympathie et de leur soutient. C'est ainsi que Joseph est devenu le protégé du gouverneur planétaire de Fenk et est parti s'installer sur ce monde.

Fenk est un véritable nid de cultes hérétiques et sa mauvaise réputation est évidement retombée sur celle de Joseph. Mais ce dernier n'en a cure, car il se sait guidé par la vérité. Arpentant depuis des années les couloirs de ce qui est la plus grande bibliothèque du secteur, Joseph est devenu un élément naturel de ces murs enluminés. Les années lui ont marqués un plus le visage, et il semble encore plus dur et gros qu'auparavant. Désormais boiteux, le bruit de ses pas est devenu, avec sa respiration saccadée, le signal que tous les adeptes attendent pour s'écarter de son chemin.

On raconte de nombreuses choses sur lui. Il aurait tenté de réaliser plusieurs Cités utopiques, en orbite et au cœur même de la planète, en accord avec sa pensée. Certains disent qu'il aurait essayé d'élever des orks pour permettre à l'Imperium de les utiliser. D'autres parlent de corruption xenos, et prononcent parfois le nom des eldars. D'autres enfin, pensent qu'il agit au nom de l'Inquisition, car comment expliquer autrement la présence d'un xenoarcaniste reconnu sur un monde comme Fenk ?

Mais après tout, on raconte tellement d'histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cuire-latex-et-co.skyrock.com/1.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dix ans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dix ans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élus de Terra :: Jeux de Rôle :: Dark Heresy-
Sauter vers: